Grandir à Tiraspol, capitale de la Transnistrie


Anton Polyakov est un photographe freelance, vivant et travaillant dans sa ville natale de Tiraspol, capitale de la Transnistrie. Ce territoire n’est reconnu par aucun État membre de l’ONU. En dépit de sa non-reconnaissance, il s’agit d’une république présidentielle, possédant son pouvoir législatif et exécutif, des frontières, une armée, une constitution, un drapeau, et un hymne.

Nombreux sont les photographes et journalistes occidentaux qui visitent la Transnitrie et montrent souvent le pays comme un musée de symboles soviétiques, se concentrant sur les icônes pro-russes et les statues de Lénine. Au lieu de cela, Anton Polyakov a souhaité  montrer la Transnitrie du point de vue d’une personne pour laquelle ce territoire, d’une superficie équivalente à celle du département français des Pyrénées-Orientales, a toujours été une patrie.

offbeat-transinistrie1

offbeat-transinistrie2

offbeat-transinistrie3

offbeat-transinistrie4

offbeat-transinistrie7

offbeat-transinistrie8

offbeat-transinistrie9

offbeat-transinistrie10

offbeat-transinistrie11

offbeat-transinistrie14