Les seniors deviennent source d’inspiration


Les personnes de plus de 50 ans sont de plus en plus nombreuses. Longtemps écartés dans la publicité et la culture populaire, leur pouvoir d’influence a été sous-estimé. 

En 2100, 1 personne sur 3 aura plus de 60 ans, de quoi s’intéresser sérieusement à eux. On observe un changement de perception vis-à-vis de nos prédécesseurs. Ils ont plus de 50 ans, assument pleinement leur âge et sont plus que jamais épanouis, ont les appelle les Silver. Ils ont le vent en poupe et sont une aubaine pour les marques.

 

De la compassion à l’admiration

 

offbeat_serenity_candagarslani_seniors
Can Dagarslani – Serenity

 

Dans son projet Serenity, Can Dagarslani représente l’âge de raison, il considère qu’il est possible d’atteindre la sérénité seulement en vieillissant. Ici, la sagesse et le calme enrichissent et facilitent nos vies, qui sont ombragées par les normes du monde moderne. Ce projet montre que les seniors qui ne représentent pas l’excentricité sont également source d’inspiration pour les artistes, ainsi que les générations plus jeunes en quête de calme, modération et philosophie de vie.

 

mamika-superhero-offbeat
Sacha Goldberger – Mamika

On se souvient de Mamika, un projet que le photographe Sacha Goldberger a créé en mettant en scène sa grand-mère. Dans ce fameux projet, apprécié par un grand nombre, le photographe s’amuse avec Frederika, pour lui redonner toute la joie de vivre qu’elle avait perdue. L’humour et l’autodérision de celle-ci lui permettent de créer des situations complètement déjantées, associant la vieillesse à une frénésie capable de rendre jaloux les plus jeunes.

 

 

Certains se font aussi remarquer par leur style, à l’image de Günther Anton Krabbenhöft, ce papi hypster tout droit venu d’Allemagne qui a fait réagir le web par sa classe. Le webzine Advanced Style, s’intéresse à cette nouvelle génération de seniors au style impeccable depuis 2009.

La culture populaire s’ouvre à cette génération, enfin reconnue à sa juste de valeur.

 

offbeat-the-golden-years-dean-bradshaw-copieDean Bradshaw – The golden Years                           @Baddie Winkle

 

Baddie Winkle (88 ans), la mamie la plus célèbre d’Instagram, qui est suivie par Miley Cyrus, Drake, Beyoncé, Rihanna et 2,6 millions d’autres vient d’être choisie comme égérie par la marque de cosmétique Urban Decay.

 

Les nouvelles muses des marques

 

Alors que la marque American Apparel a choisi Jacky O’Shaughnessy, mannequin de 62 ans pour présenter sa lingerie, et que Jacqueline Murdoch (82 ans) pose pour Lanvin, la mannequin Carmen Dell’Orefice rayonne toujours autant, à l’âge de 84 ans. De même pour Iris Apfel (94 ans), elle est toujours une icône de mode et fait le plus grand bonheur des marques.

 

Choisie pour faire la promotion de la ds3, Iris Apfel incarne ici la liberté et l’émancipation des règles. Son excentricité assumée constitue son style éternel et plaît à toutes les générations.

Céline présente également sa nouvelle muse, l’écrivain Joan Didion, âgé de 80 ans qui donne une dimension culturelle importante à la marque. Joan Didion, n’a pas était choisi par hasard, Céline veut être une marque qui s’assume pleinement, s’écartant des stéréotypes superficiels de la mode et s’affirmant comme une marque réfléchie et authentique. Nous n’apercevons plus uniquement les seniors dans les publicités pour des appareils auditifs, mais bel et bien pour des marques de luxe.

En novembre dernier, Apple a sorti un spot publicitaire mettant en scène le célèbre plongeur Enzo Maiorca peu avant sa mort, ayant inspiré le personnage de Jean Reno dans le Grand Bleu.

Les marques se tournent vers les Silver du fait de leur pouvoir de consommation, mais également pour attirer les plus jeunes séduits par leurs aînés. Ils affirment leur façon de penser et s’expriment de façon décomplexée, ce qui est apprécié par la jeunesse en recherche d’authenticité, créant un lien intergénérationnel.

 

yuki-james-balenciaga-offbeat
Yuki James

Le photographe Yuki James se joue des codes de la publicité pour créer de fausses campagnes, dans lesquelles genre et âge perturbent les règles de la mode.

Les plus jeunes n’entretiennent pas seulement une relation de sympathie avec les anciens, mais également d’admiration, d’échange, de partage. Leurs personnalités souvent tranchantes et assumées nous séduisent. Ils deviennent symbole d’audace et de créativité. Ces seniors décomplexés qui bousculent les codes du marché sont des ambassadeurs intergénérationnels. Ils deviennent des sources d’inspirations, et fascinent pas leur aspect naturel et leur bien-être intérieur.

 

RelatedPost