À la recherche de son identité


Entre préoccupations du regard des autres, uniformisation de la société et mal-être intérieur, la recherche identitaire est au centre de notre existence. Comment fait-on pour assumer pleinement qui l’on est quand la culture populaire nous dicte ce à quoi ressembler ?

La photographe Chloé Aftel a réalisé un projet nommé « Agender » en partant à la rencontre de personnes dites « unigenre ». La photographe s’est plongé dans l’intimité de ses sujets ayant l’impression de ne pas vivre dans un corps leur correspondant, n’ayant pas plus l’impression d’être un homme qu’une femme. Beaucoup attirent les regards et parfois les critiques, la photographe a décidé de mettre en lumière ces personnes.

La volonté de Chloé Afltel de créer ce projet est née d’un accident tragique. Sacha Fileishman qui se définit comme agenre a été incendié dans un bus en 2013. Un de ses camarades a voulu l’immoler pendant que Sacha somnolait dans le bus, le jeune homme âgé de 18 ans a alors été hospitalisé pendant trois semaines.

offbeat-sacha-fleischman-768x491

Ils sont adolescents, adultes, ni hommes ni femmes et pourtant ils ont leur propre identité. La diversité des sexes va au-delà de « mâle » ou « femelle », pour eux l’importance n’est pas d’être un homme ou une femme mais d’être vraiment ceux qu’ils sont en l’assumant pleinement. Ces personnes doivent faire face à de nombreuses intolérances, ils seraient ceux qui souffrent le plus de la discrimination et de violence dans la communauté LGBT.

La plupart de ces clichés sont pris dans leurs maisons, ces moments d’intimités partagés rendent ces photos uniques et d’un naturel époustouflant.

La recherche identitaire est un sujet de société qui dépasse le « sexe » ou le « genre », chaque individu recherche quotidiennement sa propre identité. Que ce soit l’identité nationale ou encore religieuse par exemple. Cette quête de soi passe par des interrogations autour son propre corps, sur ses envies, mais aussi par des influences et la recherche d’appartenance à un groupe, à des personnes partageant nos idées.

Ce conflit identitaire est principalement présent lors de l’adolescence, le moment où l’on se pose beaucoup de questions sur soi-même et sur les autres, mais il continue tout au long de notre vie. Notre identité se construit autour des autres et du regard qu’ils portent sur nous. Le sociologue Georges H.Mead a théorisé l’identité comme l’ensemble des images que les autres nous renvoient de nous-même et que l’on intériorise. ­­C’est pourquoi un « conflit identitaire » peut naître du sentiment que ce que l’on est ne correspond pas à ce que les autres voudraient qu’on soi.

offbeat-chloe-aftel

offbeat-chloe-aftel-identite

offbeat_chloe_afteloffbeat-chloe-aftel

 

offbeat-chloe-aftel-2

offbeat-chloe-aftel-13

offbeat-chloe-aftel-5offbeat-chloe-aftel-8

Recommandé