Le site d’escort qui piège ses clients


En apparence, « Girls of Paradise » est un site comme tant d’autres, véritable catalogue de personnes destinées à la consommation sexuelle : femmes en lingerie et descriptifs de prestations sexuelles.

Le site fut lancé en mars dernier par le Mouvement du Nid, association militant pour l’abolition de la prostitution, l’objectif était de montrer aux clients « l’envers du décor de la prostitution et sa dure réalité ». Pour cela ils ont crée le premier site d’escorts où toutes les filles sont déjà mortes. Seul problème : les « clients » ne sont pas au courant.

Outre les caractéristiques physiques des jeunes femmes, l’internaute a accès à un «live chat» et au numéro de téléphone de la prétendue call-girl. En une semaine plus de 600 appels ont été passés à des « escorts », mais au bout du fil les sympathisantes du Nid répondent en expliquant les faits : «Tu cherches à joindre Inès mais ce ne sera pas possible. Inès est morte. Elle a été jetée d’un pont par son proxénète».

 

«Dans l’esprit des gens, le fait que ça ne se passe pas la rue, ni dans le froid, rend la chose plus acceptable. Or, la violence est bien réelle, même derrière un écran». Explique Claire Quidet, porte parole du Mouvement du Nid.