University of the Underground : comment apprendre à changer le monde


Nelly Ben Hayoun est une designer hors-norme qui a pour habitude de créer des projets surhumains, elle s’attaque aujourd’hui au domaine de l’éducation.

Reconsidérer la puissance créative

Celui qui créer a d’abord été Créateur avant d’être créatif, son rôle n’est pas des moindres puisqu’il est celui qui a conçu l’univers. Le pouvoir de la création a donc toujours été considérable et l’on associe une forte volonté de transformer le monde à celui qui créer quelque chose. Pour beaucoup, cette force indéniable de la créativité n’est pas suffisamment considérée, c’est en partant de ce postulat que University of the Underground souhaite former des futurs designers qui sauront aller à l’encontre des conventions et participer à la formation de contre-cultures pour imaginer et mettre en oeuvre des futurs alternatifs.

offbeat-the-university-of-the-underground-1

Modéliser le rêve social

L’ambition de cette école est à l’image de sa fondatrice qui ne cesse d’étonner son public qui suit avec attention chacun de ces projets les plus fous. Nelly Ben Hayoun a notamment créé un orchestre composé de membres de la NASA, un fauteuil permettant de ressentir le décollage d’une fusée ou encore un volcan domestique en irruption dans un salon.

La designer française est reconnue dans le monde pour ses travaux. Elle porte un regard d’investigateur sur notre futur, et a visiblement la tête dans les étoiles, ce qui ne l’empêche pas d’avoir les pieds sur terre et de concevoir des expériences ayant du sens dans notre contexte actuel.

« Créer de nouvelles situations, concevoir des expériences et des événements pour mieux soutenir les rêves sociaux, les actions sociales et les changements de pouvoir au sein des institutions, des entreprises et des gouvernements. »

– Nelly Ben Hayoun

The University of the Underground est basée à Amsterdam, cette école se situe à mi-chemin entre le design critique, expérientiel ou théâtral et les pratiques physiques, politiques et musicales. Les étudiants apprendront le design d’expérience, il englobe de nombreuses pratiques créatives qui se traduisent par l’expérimentation, la reconsidération des choses et la conception : de films, d’objets, ou encore d’événements. Ici la fonction du design ne se limite pas à la création de mobilier, mais englobe un concept multidisciplinaire bien plus large qui repose sur un état d’esprit spécifique.

L’école est gratuite, elle est financée à 80% par de nombreux philanthropes soutenant le projet et à 20% par le gouvernement. La designer souhaite étendre le projet à l’international en ouvrant de nouvelles écoles dans le monde.

offbeat-the-university-of-the-underground-2

offbeat-the-university-of-the-underground-3

Recommandé