DECALAGE IMMEDIAT, prêt à embarquer ?


Trump, Fillon, Valls, Renzi… Quelques semaines avant Noël, ce n’est pas une overdose de chocolats que nous avons frôlée, mais bien une indigestion politique.

L’équipe offbeat a donc cherché, à ce moment-là, un peu de légèreté… Et c’est à la Galerie Sakura, à Paris dans le Marais, que nous en avons trouvée. Retour sur ce coup de cœur de fin d’année.

L’exposition temporaire, « Décalage immédiat », fut une vraie bouffée d’air frais (garantie sans pollution). Sur 200m2, 36 artistes internationaux mis en scène. Ces derniers s’exprimant, chacun à leur façon, sur leur vision de la société de consommation.

Peter Pan s’incrustant sur le visage d’Obama. Barbie s’imposant sur le terrain de foot. Ou encore des bourrelets en guise de crème glacée. Ici, on ne se prenait pas au sérieux !

décalage-immédiat-offbeat-wes-naman1

décalage-immédiat-offbeat-wes-naman2

 

L’artiste Wes Neman illustre parfaitement cet esprit. Ce qui partait d’un simple « délire entre potes » se transforma en un véritable message contre le diktat de la perfection. Scotcher le visage des gens fait, selon lui, ressortir la vraie personnalité de son modèle et permet de dégager beaucoup plus d’émotion.

 

décalage-immédiat-offbeat-anne-catherine-becker-echivard1

 

Pour la française Anne-Catherine Becker Echivard, ce n’était pas une plaisanterie, mais bien une volonté de mettre en scène des poissons morts. Curieux, mais très réalistes, ses tableaux dénoncent les abus de notre société à partir de têtes de poissons crus dont elle consomme le corps au préalable. Dans notre bulle, le sourire aux lèvres, nous déambulons à travers les oeuvres, déconnectés du monde extérieur.

Amusés ou peut-être même intrigués, nous sommes ressortis de la galerie, en ne sachant pas forcément pour qui voter en 2017, mais en tout cas, plus décontractés. Et comme le dit si bien Bernard de Bouyer de Fontenelle : « Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n’en sortirez pas vivant. »

Depuis le 11 janvier, ce sont les super-héros qui sont à l’honneur à la galerie Sakura et notamment l’artiste Greg « Léon » Guillemin.

« Secret life of heroes », c’est plus d’une centaine d’illustrations mettant en scènes la « normalité » de ces personnages cultes que nous adulons depuis notre enfance. Pour les amateurs de pop art, les amoureux de masques, capes et collants, les nostalgiques ou tout simplement les curieux, cette exposition ne manquera pas de vous surprendre.

 

secret-life-of-heroes-offbeat-gregoire-leon-guillemin

secret-life-of-heroes-offbeat-gregoire-leon-guillemin2

Et pour les plus féministes d’entre nous, dès le 11 mars, une exposition sera consacrée aux « Girls Super Power ». So, who run the world ?

« Secret life of heroes » jusqu’au 26/02, à la Galerie Sakura, 21 rue du Bourg Tibourg, 75004 Paris. Entrée gratuite.

Retrouvez toutes les infos sur le site : hfp://www.galerie-sakura.com/

Recommandé