Les absurdités de notre quotidien en images


Le travail, la vie sociale, les moments de repos : autant d’occasions de s’adonner à des pratiques et comportements absurdes.

Le jeune illustrateur Max Guther s’interroge sur notre vie en société, il a créé un univers qui lui est spécifique, et pas si loin du monde réel. Même si son travail nous laisse difficilement le deviner, il utilise la méthode du collage numérique. En effet, il entremêle des éléments en 3D. Il met en perspective ses mises en scène avec une vue d’en haut, qui n’est pas sans rappeler les jeux vidéo d’hier sur PC, et particulièrement les Sims. Outre son influence manifeste pour les jeux vidéo, l’artiste est aussi inspiré par l’architecture et le design du mouvement Bauhaus.

offbeat-Max Guther-the-good-life

Un point de vue différent

Grâce à la perspective isométrique, nous pouvons observer ce travail en longueur, largeur et profondeur, avec une vue d’en haut nous permettant une très bonne visibilité de la scène. La perspective intéressante de l’auteur ne résulte pas seulement dans sa mise en forme. En effet, dans cette série ‘The Goodlife’, l’artiste reconstruit les composants essentiels de la vie quotidienne d’une manière désolante et émotionnelle, nous offrant ainsi un regard intéressant sur notre monde.

L’uniformisation des postes de travail, les gestes répétitifs, les moments de latence ou encore les egotrip risibles. Chacun perçoit ses moments comme plus ou moins absurdes, et interprète à sa façon l’absurdité ou non de notre quotidien, l’artiste nous offre cependant l’opportunité de nous questionner sur nos comportements qui sont souvent futiles, mais nous permettent de nous sentir bien.

offbeat-Max Guther-the-good-life-2

offbeat-Max Guther-the-good-life-3

offbeat-Max Guther-the-good-life-7

offbeat-Max Guther-the-good-life-8

offbeat-Max Guther-the-good-life-5

Recommandé