Une encre fabriquée à partir de l’air pollué


Alors que la pollution atmosphérique provoque plus de 7,2 millions de décès par an, certains ont trouvés le moyen de fabriquer de l’encre avec celle-ci.

Réutiliser l’existant pour en faire quelque chose d’autre. Ce principe n’est pas nouveau, mais il de plus en plus mis en action. Le consumérisme a atteint ses limites, il n’est plus question de produire à foison, mais de produire plus intelligemment. Notre réflexion précédant l’acte de consommation s’accentue, et prend en compte de nouveaux enjeux, tels que le respect environnemental.

Pour Graviky Labs, pas question de vendre n’importe quoi à n’importe qui. Ils ont développé un procédé intelligent permettant de récupérer l’air pollué pour la transformer en encre. Pour cela, ils utilisent des outils qu’ils fixent à des émetteurs de carbones, tels que les véhicules, puis ils purifient l’air capturé pour la transformer en encre. Grâce à ce système, il est possible de remplir un stylo d’encre à partir de 45 minutes d’émissions de carbone d’une voiture. Portant le nom de Air-Ink, le produit est applicable à tout type de tissu et de peintures extérieures, à l’imprimeur d’écran, à la peinture à l’huile, et aux marqueurs. L’encre produite est purifiée par des procédés chimiques qui donnent naissance à une texture aussi bonne qu’un pigment d’encre classique.

 

air-link-graviky-offbeat

Alors que le projet provient à la base d’une expérimentation faite par des étudiants du MIT Media Lab de Cambridge, il a rapidement séduit les artistes, et les plus sensibles aux problèmes environnementaux. Pour soutenir le projet et contribuer à son développement, vous pouvez précommander une bouteille d’Air-Ink pour 25 $ sur Kickstarter, avec des prix plus élevés, y compris des ensembles d’impressions complets. La livraison est prévue pour juin.

 

«La pollution n’est rien d’autre que les ressources que nous ne récoltons pas. Nous leur permettons de nous disperser parce que nous ignorons leur valeur.»                                        Richard Buckminster Fuller

 

Une initiative qui nous invite à réfléchir avant de consommer de manière spontanée et additive. Nos désirs sont ici remplis par le bénéfice intellectuel de changer la façon dont nous vivons. Écrire, peindre ou dessiner pour sauver des vies ? Il fallait y penser.

 

air-ink-offbeat-3

air-ink-offbeat-4

air-lin-graviky-offbeat-4

graviky-air-link-offbeat-3

air-ink-offbeat-5

Recommandé