Le processus inévitable du changement corporel


Zoé Beausire, jeune photographe suisse, travaillant en freelance à Berlin a donné vie à « Rosette, Mauricette et Roby ». Dévoilant d’une manière drastique le processus inévitable du changement corporel, les modifications des traits sous l’effet d’émotions ou de maladies, interrogent sur la vieillesse et le rapport de la vie à la mort. La vieillesse est le moment où l’être humain doit se faire face, car son corps lui échappe et lui rappelle constamment que ses jours sont comptés.

La jeune diplômé de l’université ECAL Art et Design de Lausanne, a choisi de photographier trois personnes provenant d’un milieu modeste. Leur vie était basée sur le travail et la famille, mais une fois à la retraite leur vie sociale a diminué. Il ne reste plus qu’une vie réduite à des micro-activités, mais pas dépourvue d’émotions, de sentiments et d’amitié.

offbeat-zoe-beausire-01

offbeat-zoe-beausire-02

offbeat-zoe-beausire-03

offbeat-zoe-beausire-05

offbeat-zoe-beausire-06

offbeat-zoe-beausire-07

offbeat-zoe-beausire-08

offbeat-zoe-beausire-09

offbeat-zoe-beausire-10

offbeat-zoe-beausire-11

offbeat-zoe-beausire-12

offbeat-zoe-beausire-13

offbeat-zoe-beausire-14