« Black Mountain » ou l’art de manier les disciplines


Que se cache derrière le court-métrage « Black Mountain » ? Il s’y cache le projet « Zeitgeist », lancé par Audi, qui a pour objectif de promouvoir le mélange des disciplines artistiques.

« Black Mountain » c’est un court-métrage mélangeant opéra, musique électronique et scénographie. Un mélange intriguant, plein d’élégance et de maîtrise !

Le projet rassemble de grands noms d’artistes (ou presque) allemands que vous ne manquerez pas de reconnaître : pari réussi ?

 

 

Ce court-métrage est une adaptation du célèbre opéra Parsifal de Richard Wagner, comptant une épopée médiévale.

L’oeuvre raconte l’histoire de Parsifal, un jeune homme protégé par sa mère durant toute son enfance de tout contact avec le monde, afin de demeurer pur et innocent, qui finit malgré tout par découvrir le mal et le péché, et se lance à la quête du Graal.

La musique, que l’on a plaisir à écouter, est composée par Nina Kraviz, Peaches, Moritz von Oswald et le collectif LAWBF. Un son techno plutôt calme et carré, regorgeant de détails et de surprises !

Plusieurs têtes ne nous sont pas inconnues permis les acteurs puisqu’on retrouve notamment Peaches et  Sven Marquardt le physio du Berghain !

On peut finalement en dire que c’est un projet audacieux qui permettra peut-être de décomplexer les artistes quant à la reprise d’oeuvres connues et de pousser les disciplines à se mélanger davantage ! Une invitation originale à la nouveauté !

Recommandé