Salim al-Kadi dégaine un keffieh qui protège des balles


Fait de tissu, le keffieh est à l’origine la coiffe traditionnelle des paysans arabes, palestiniens, assyriens, et kurdes. Il servait originellement à masquer le visage pour se protéger du soleil et des tempêtes de sable. Il fut également utilisé dans les années 80 en Europe par les militants de mouvements anarchistes.

L’architecte libanais de formation Salim al-Kadi a utilisé ce symbole pour se lancer dans un projet intrigant et ambitieux : créer un foulard à résistance balistique à partir de Kevlar. Intitulé « K29 Keffieh 001 », ce keffieh est pratique pour les pays en guerre en protégeant les personnes qui le portent mais est avant tout un symbole politique.

« Avec la montée de l’islamisme à une extrême et de Trump et consorts à une autre, avec toutes les révolutions et, en l’occurrence, les événements de Beyrouth l’été dernier, j’ai eu besoin de créer quelque chose. C’était sans doute ma manière de résister, instinctivement. » Salim al-Kadi

 

offbeat-keffieh-1offbeat-keffieh-2offbeat-keffieh-3offbeat-keffieh-4offbeat-keffieh-5

Tags: